Aujourd'hui, notre équipe de militants a été victime de 4 agressions coordonnées et organisées.

Une bande organisée a simultanément attaqué nos équipes militantes à Sceaux et Bourg la Reine.

A Sceaux, 3 de nos militants ont été attaqué alors qu'ils distribuaient des tracts à la sortie du  RER. Après quelques escarmouches, nos militants ont réussi à  faire déguerpir les agresseurs. Sur le marché, toujours à Sceaux, les assaillants ont tenté de subtiliser de force deux sacs remplis de tracts de campagne. Pris en chasse, ils ont du en abandonné un, mais ont réussi à conserver le deuxième rempli de tracts et d'un chéquier.

A Bourg la Reine, la situation a atteint un paroxysme dans la violence qui n'a pas sa place en démocratie.

Une dizaine d'individus vêtus de capuche ont été vus venant de la gare RER. Le temps de réaliser quelles étaient leurs intentions, ils s'étaient séparés en deux groupes, l'un s'attaquant là aussi à un matériel de campagne, l'autre s'en prenant physiquement à l'un de nos militants.

Alors qu'il distribuait des tracts aux électeurs, celui-ci a été frappé en pleine tête par deux individus, dont un de type africain, par derrière, avec une barre métallique.

Rapidement emmené à une pharmacie proche du marché, les pompiers sont intervenus et ont jugé nécessaire le fait de l'évacuer vers l'hôpital afin de lui faire passer des examens.

Notre militant est ressorti de l'hôpital en fin d'après midi avec 8 points de suture.

sutures

Notre militant nous a envoyé un petit message dans l'après midi

message

Nous tenons à remercier les membres des différentes équipes UMP et PS, dont les candidats eux-mêmes, qui se sont renseigné sur l'état de notre ami, et qui ont publiquement dénoncé cet agression dans la journée sur twitter.

twitter agression

En revanche, nous tenons à dénoncer fermement le comportement des militants du Front de Gauche, rieurs et goguenards pendant et après l'agression, et qui se sont permis d'ironiser, et de se féliciter des événements qui se sont produits.

Cette haine s'est poursuivie plus tard dans la journée sur les réseaux sociaux.

Sachez que ce comportement est indigne de la démocratie et des valeurs de la République dans laquelle nous nous inscrivons.

Quant aux agresseurs, nous avons pu donner quelques clichés pris des agresseurs aux forces de Police. Tois plaintes ont été déposées.

Nous nous sommes interrogés longuement pour savoir si nous devions les diffuser publiquement. Après réflexion, nous avons décidé de les publier car les agresseurs de ce matin ne sont pas que des ennemis du Front National. C'est le principe même de la démocratie qui a été agressé ce matin devant des familles, des enfants. Celui du débat, des idées.

On a le droit de ne pas être d'accord, cela s'appelle le débat, on a le droit de voter pour ou contre, c'est l'essence même de la démocratie.

En revanche, s'attaquer à des citoyens qui prennent sur leur temps libre pour promouvoir leurs idées, leur candidat, et alimenter le débat démocratique est un scandale que nous aurions tout autant dénoncé si un militant d'un autre parti en avait été la victime.

C'est pourquoi nous avons décidé de les rendre public, pour que ces gens là n'attaquent plus jamais des candidats ou des militants quelque soit leur appartenance. Voici 3 des individus qui s'en sont pris à nos militants cet après midi.

agression 1

Agression 2

agression 4

agression 5

agression3