L'agression dont a été victime l'un de nos militants samedi 1er décembre n'est qu'une des nombreuses manifestations de la haine de gauchistes envers la démocratie en général, et le Front National en particulier.

Nouvel exemple avec cette militante à cheveux gras et écharpe rouge, qui est venu arracher les affiches de Michel Georget, à Sceaux, qui a continué sa tâche, malgré le retour de nos militants, qui avaient remarqué son manège.

Vous remarquerez le self contrôle de nos militants face au comportement de cette militante du Front de Gauche.

Nous attendons toujours que la candidate FDG Pascale Le Néouannic condamne la lâche agression dont notre militant a été victime, de même que la condamnation des propos tenus par ses militants.

Georget arraché